FAITS & DONNÉES

Un défi en matière de conception, de logistique, de phasage et de coffrage

Projet : Parking Vispa Avec 300 emplacements, Zermatt, Suisse

Maître d’ouvrage: STWE Parkhaus Vispa Garage Schaller AG

Entreprise de construction: Sulag Hoch- & Tiefbau AG, Zermatt

Systèmes MEVA: Coffrage de dalles MevaDec, Coffrage de voiles StarTec, Coffrage de voiles AluStar, Ferme de butonnage STB 300, MEVA FormSet MFS

Calepinage: Schalungs-Systeme, Seon, Suisse

 
 
1
2
3
4
5
 

PROJET

7 jours de gagnés par rotation de dalle

Parking Vispa à Zermatt : des dalles inclinées avec des hauteurs différentes

Voitures, bus et camions n’ont ici pasleur place. Le village situé au pied duCervin donne la priorité aux piétons. 5 km avant Zermatt, les visiteurssont appelés à garer leur véhicule età emprunter le train-navette. Seulsles habitants ont le droit de circulerjusqu’à l’entrée du village, où leurparking, dont ils sont généralement propriétaires, les attend.

Le nouveau parking Vispa, trois étages avec300 emplacements, est destiné à remédierau manque de places de stationnementde la ville. Il est construit dans la fouilled’un bâtiment précédent, la dalle vientépouser partiellement le terrain avoisinant.De forme quasi rectangulaire, le bâtimentmesure environ 70 m de long pour unelargeur de 35 m.

Un défi en matière de conception, delogistique, de phasage et de coffrage
La topographie et les longs hivers duHaut-Valais rendent difficiles la réalisationd’ouvrages en béton coulé en place. Pourle parking Vispa, la tâche est encore pluscompliquée : les ailes du parking ayantdes hauteurs sous plafond différentes, lebétonnage des voiles et des dalles doit sefaire dans un certain ordre et le matérieltransporté en un minimum d’allers-retours ;l’acheminement du matériel à Zermatt estsoumis à une autorisation spéciale. Cela exige un phasageultra-précis du chantier,une bonne logistique, ainsi qu’un respectstrict du calendrier. Les systèmes de coffragedoivent être efficaces et compacts à la fois,faciles et rapides à monter et à démonter,peu volumineux pour le transport et parfaitementcompatibles lors de leur mise enoeuvre.

AluStar et StarTec pour fondations de 30 à 80 cm d’épaisseur
L’épaisseur des fondations varie en fonctiondes remontées de la nappe, qui augmententà flanc de montagne. Les bords sont coffrésavec Alustar et starTec, des coffrages entièrementcompatibles se combinant à volonté. Les différentes longueurs de voiles sont ainsiréalisables en un minimum de temps et sansavoir à recourir aux compensations en boisgénéralement très chronophages : un réelatout pour ce chantier au timing plus queserré.

Petite ferme de butonnage pour murs extérieurs, le tout sans rehausse
Les murs extérieurs sont bétonnés étageaprès étage, presque essentiellement avecdes coffrages une face. Le coffrage desmurs de 2,50 m de haut est effectué sansrehausse avec le panneau StarTec de 2,70 mde haut. Pour coffrer les longueurs restantes,le chantier fait appel aux panneauxAluStar de petite largeur. L’étaiement descoffrages une face est ici réalisé avec lapetite ferme de butonnage de 3 m de haut.En raison des importantes remontées d’eau,il est nécessaire de poser une couche d’isolantau niveau de la fouille avant la mise enplace du coffrage.

Plus de 6000 m² de dalle en 18 rotations
Les dalles de 28 cm d’épaisseur sont bétonnésavec MevaDec. Le bétonnage des dalles,plus de 1000 m² par aile et par étage, estdécoupé en trois rotations, chaque rotationprenant un jour. Les dalles sont légèrementinclinées de 2 à 4° au milieu de chaque aile.Cette pente est facilement réalisable, sansmoyen supplémentaire, grâce au jeu quisubsiste entre les poutrelles primaires et lestêtes d’étais décoffrantes.

« Nous n’attendons pas 10 jours, nousdécoffrons déjà après 3 jours », se réjouit Sven Sarbach, le chef du chantier.Grâce au décoffrage anticipé, il peutrécupérer les panneaux et les poutrellesdès que le béton a atteint une résistancede 8 N/ mm², selon les conditions climatiquesdéjà 2 à 3 jours après le bétonnage.Il n’a pas besoin d’attendre 10 jours pourdécoffrer, comme le préconisait le bureaud’études externe. Autrement dit : 7 joursd’économisés par rotation, moins de matérielsur le chantier, moins de transports.

« Ça marche super, aussi bien qu’avecle coffrage polygonal StarTec utilisépour le parking d’en face », voilà commentle chef d’équipe Sandro Pianezzerésume son expérience MEVA sur le chantier.« Ça fait longtemps que je travailleavec du coffrage MEVA. Et quelle que soitl’application, nous avons jusqu’ici toujoursdisposé d’une solution de coffrage adaptéeaux besoins de nos chantiers. » Le contrôlesurprise effectué par la Suva (la caisse deprévoyance suisse) montre que la réglementationen matière de prévention est elleaussi pleinement respectée : les contrôleursne restent que peu de temps sur le chantier,les règles d’hygiène et de sécurité y sonttoutes respectées, et ce, malgré une réglementationsuisse ultra-stricte.