FAITS & DONNÉES

Groupe scolaire et sportif : voiles en béton apparent coffrés par rotation de 100 m²

Projet : Bâtiment scolaire et sportif à Lenzing (Autriche, Land de Salzbourg)

Entreprise de construction : Kreuzberger Bau GmbH, Salzbourg

Systèmes MEVA : Coffrage de voiles Mammut 350, coffrage de voiles AluStar/StarTec, coffrage de poteaux mobile CaroFalt − dotés respectivement de la peau en polypropylène alkus, étaiement oblique Triplex, boîtes dynamométriques pour le contrôle de la pression du béton frais

Suivi du chantier : Partenaire agréé MEVA Alzner Baumaschinen GmbH, Obertrum, Autriche

 
 
1
2
3
4
5
6
 

Projet

Nouveau groupe scolaire et sportif de Lenzing : voiles en béton apparent coffrés par rotation de 100 m²

À Lenzing (Haute-Autriche), le chantier du nouveau bâtiment scolaire et sportif bat son plein. Un groupe scolaire avec accueil périscolaire et salle de sport est en train d'y voir le jour, un projet chiffré à 16,8 millions d'euros. Les fondations, les poteaux et les voiles du gymnase et de l'école ont été réalisés en béton apparent par l'entreprise Kreuzberger Bau GmbH de Salzbourg – les coffrages MEVA ont été fournis par la société Alzner BAUMASCHINEN GmbH, un partenaire agréé MEVA.

Le gymnase : murs élancés, dimensions généreuses
Mesurant 30 x 50 m, la triple salle de sport avec gradins et vestiaires offre suffisamment de place pour accueillir associations et spectateurs, voire même des matchs de football. Pour le sport scolaire, elle pourra être divisée en trois par le biais de murs mobiles. La difficulté de ce chantier – maîtrisée ici sans grande difficulté – résidait dans le coffrage, le ferraillage et le bétonnage des murs du gymnase (10 m de haut). Les voiles du gymnase ont pour cela été coulés par tronçon de 10 m de long à l'aide du coffrage industriel Mammut 350. Pour obtenir des banches de grande dimension (environ 100 m²), les panneaux ont été utilisés à la verticale et à l'horizontale, puis étayés avec les étais obliques Triplex. Un nouveau tronçon pouvait ainsi être coulé tous les trois jours.

« Un coffrage ultra-endurant ! »
Voilà l'avis à la fois enthousiaste et reconnaissant émis par le chef d'équipe Hans Stranner lors du bétonnage : la pression exercée par le béton sur les coffrages, en respectant la vitesse de coulage prescrite par le chantier, mesurée via les boîtes dynamométriques n'atteignait de loin pas le seuil admis. Avec une résistance à la pression du béton frais de 100 kN/m², le coffrage Mammut 350 est un coffrage ultra-robuste et ultra-efficace. Grâce à leur grande robustesse, les banches de grande dimension ont pu être déplacées en un coup de grue vers la prochaine rotation, ici à l'aide d'un portique de levage mobile. La peau en polypropylène alkus, une peau facile à nettoyer sur les chantiers et équipant de série les coffrages modulaires MEVA depuis de nombreuses années déjà, a également largement contribué au bon déroulement du chantier.

Sécurité et efficacité grâce au bon suivi du chantier
« Un plan de calepinage minutieux, une bonne formation au matériel sur le chantier, le contrôle de la pression du béton sur les coffrages via les boîtes dynamométriques, autant d'éléments qui nous ont facilité le travail et aidés à prévenir les risques sur le chantier », voilà comment le chef de chantier Markus Rösslhuber résume le suivi de chantier et l'assistance technique fournis par MEVA, notamment l'aide fournie par M. Gerhard Alzner. Le chef d'équipe Hans Stranner et le coffreur-bancheur Martin Flatschacher partagent également cet avis et tiennent tous les deux à souligner le rôle joué par la qualité du coffrage.

Des voiles en béton apparent pour le bâtiment scolaire
Ossature du bâtiment scolaire : les poteaux en béton armé ont été réalisés avec le coffrage de poteaux CaroFalt. Des panneaux préfabriqués en bois ont ensuite été fixés entre les poteaux. Selon les souhaits de l'architecte, les voiles intérieurs ont été coulés en place de manière à obtenir des parements en béton apparent soigné. Pour cela, le chantier a fait appel au panneau de grande dimension (3,50 m de haut et 2,50 m de large) du coffrage Mammut 350. Les huisseries métalliques destinées aux portes ont été intégrées au coffrage avant sa mise en place. Cela n'est réalisable qu'avec des coffrages ultrarobustes et parfaitement plans. Si tel n'est pas le cas, il se peut que la pâte de ciment coule entre le coffrage et les huisseries, ce qui pourrait avoir des effets indésirables, dont notamment la formation de nids.

Un béton apparent de qualité à faible coût
« Un avantage inestimable lors du contrôle de réception des parements en béton était que seules les jonctions verticales étaient visibles tous les 2,50 m. Ayant une hauteur de 3,50 m, le coffrage n'avait nul besoin d'être rehaussé. Ce qui représente un très grand avantage pour la rapidité de mise en œuvre du coffrage et la qualité esthétique du béton », voilà comment le chef de chantier Rösslhuber résume son expérience pratique avec le coffrage de grande dimension Mammut 350. Grâce au peu de marques visibles laissées par les coffrages et à la peau alkus, il a été possible de réaliser un parement en béton parfaitement plan. « Un béton apparent de qualité à moindre coût », voilà la conclusion du chef de chantier.

Investir dans le coffrage Mammut 350 était la bonne décision
Client MEVA depuis près de 20 ans, l'entreprise Kreuzberger décida en 2010 d'investir dans le coffrage Mammut 350. « Ce chantier ainsi que celui du centre de réhabilitation d'Oberndorf ont validé notre achat à 100 % », explique le chef de chantier Rösslhuber. En plus de ce nouveau coffrage, l'entreprise de construction fit également appel au parc locatif de MEVA en souscrivant le forfait LocationPlus. Dans le cadre de cette « assurance tous risques » à prix avantageux, les coffrages sont contrôlés, nettoyés et réparés par MEVA lors du retour du matériel. Outre le coffrage Mammut 350, les étaisTriplex et le coffrage de poteaux CaroFalt, le chantier de Lenzing utilisa également les coffrages de voiles AluStar et StarTec (issus du parc de l'entreprise Kreuzberger), ainsi que le coffrage de voiles Mammut.