FAITS & DONNÉES

Toit en béton à deux versants − double mission pour le coffrage Mammut

Projet : Résidence pour séniors, Elisabeth-Jost-Strasse, Munich

Maître d‘ouvrage : AWO Kreisverband Munich Stadt e.V. (Association caritative AWO, mutualité ouvrière, de la ville de Munich)

Entreprise de construction : Probat Bau GmbH & Co.KG, Feldkirchen, Haute-Bavière

Systèmes MEVA : Coffrage de voiles Mammut, Coffrage de dalles MevaFlex, Tours d‘étaiement MEP

Suivi de chantier : MEVA Schalungs-Systeme GmbH, Filiale de Munich

 
 
1
2
3
4
 

Projet

Un toit bien étudié

Double mission pour le coffrage Mammut

Le toit est, avec les murs extérieurs, l‘un des éléments les plus exposés aux intempéries. Un toit massif en béton joue aussi le rôle d‘une climatisation, il empêche la chaleur de pénétrer en été et la retient en hiver, et assure ainsi un bon confort thermique. L‘isolation acoustique et la résistance au feu sont autant d‘arguments en faveur d‘un toit béton ; des arguments prépondérants pour cette résidence séniors de 3 étages. 

Le plan de la résidence est en forme de L avec des longueurs de 42,11 m ou de 40,28 m. La largeur est de 13,81 m.

2 systèmes de coffrage suffirent
L‘étude approfondie qui a été réalisée a permis d‘élaborer un système utilisant seulement deux types de coffrages. Les panneaux Mammut ont d‘abord été utilisés pour réaliser les voiles, puis utilisés en incliné pour réaliser le côté extérieur du toit. La dalle supérieure du rez-de-chaussée a été coffrée et bétonnée avec le coffrage de dalles MevaFlex combiné à des poutrelles bois. Les poutrelles H20 faisaient partie intégrante du système de coffrage côté intérieur du toit.

Après avoir réalisé les murs frontaux à double paroi du bâtiment, la réalisation de la sous-toiture béton débuta par l‘installation du coffrage de dalle suivant l‘inclinai- son de la pente du toit. La dimension de chaque panneau, composé d‘un élément central et de deux éléments latéraux, fut limitée à 2,50 m pour rationaliser le travail. La rotation normale constituée de trois panneaux mesurait ainsi 7,50 m de long. L‘étaiement de l‘arête supérieure du toit a été réalisé avec les tours d‘étaiement MEP. Des poutrelles d‘acier ont été utilisées, en tenant compte de l‘inclinaison de la pente du toit, comme appui fixe pour les rails d‘alignement de la structure du coffrage. Les poutrelles bois H20 ont ensuite été montées à intervalles réguliers. La pose et la fixation des panneaux coffrants vint clôturer cette opération.

Par rotation jusqu‘au faîtage
Les panneaux de coffrage Mammut, utilisés en incliné pour le côté extérieur du toit, ont été posés en commençant par la partie inférieure du toit et ancrés au coffrage intérieur, puis le béton put être coulé. Cette opération a ensuite été renouvelée plu- sieurs fois jusqu’au faîtage.

Déplacement rapide des coffrages
L‘élément central a été abaissé en premier et déplacé avec un chariot MEP. Les élé- ments latéraux ont ensuite été abaissés à leur tour et déplacés vers la prochaine rota- tion à l‘aide d‘une unité mobile spécifique préalablement renforcée par un cadre MEP.

Plus rapide que prévu
« Grâce à la solution qui nous a été proposée, la sous-toiture a pu être réalisée plus rapidement que prévu », poursuit Monsieur Kaltwasser, le contremaître. L‘étude minutieuse réalisée et la bonne concertation sur le chantier ont porté leurs fruits. L‘élaboration d‘une solution sur mesure – le côté intérieur du toit réalisé avec un coffrage à poutrelles, le côté extérieur avec des panneaux coffrants – se révéla vraiment avantageuse. Le système utilisé vint également rapidement à bout des problèmes posés par la zone d‘intersection.