FAITS & DONNÉES

Unité de production : 9300 m² de surface utile pour la Pfalzgraf Konditorei GmbH

Projet : Unité de production pour la pâtisserie industrielle « Pfalzgraf Konditorei » (Pfalzgrafenweiler/Bade-Wurtemberg)

Entreprises de construction : Eugen Sieber Bauunternehmung GmbH (Horb-Dettingen), Nübel-Bau GmbH (Pfalzgrafenweiler)

Systèmes MEVA : Coffrage de voiles StarTec, Wandschalung Mammut 350, étais obliques Triplex

Suivi de chantier : MEVA Schalungs-Systeme GmbH, Haiterbach

 
 
1
2
3
4
5
6
7
 

Projet

Même après des centaines de réemplois, la qualité des parements reste au top

Pfalzgraf Konditorei : la nouvelle unité va produire 80 000 pâtisseries surgelées par jour

Tout commença en 1964 par un simple salon de thé. S’en suivit en 1985 la création de la Pfalzgraf Konditorei GmbH, une pâtisserie à dimension industrielle produisant gâteaux et tartes surgelés à destination des hôtels, restaurants collectifs, traiteurs du monde entier. Dès lors, et grâce à la qualité irréprochable de ses produits, à son savoir-faire artisanal, au respect des traditions et à son sens du détail, l’entreprise connaît un succès ininterrompu. En 2009 la production a été dotée d’une nouvelle unité de production de 6700 m² de surface utile, un nouveau bâtiment de 9300 m² est actuellement en cours de réalisation.

Locaux techniques, production, chambres froides, aires de stockage sont répartis harmonieusement entre les deux parties du nouveau bâtiment. La partie du bâtiment réalisée par l’entreprise de construction Eugen Sieber GmbH avec du béton coulé en place mesure 20 m de large et 70 m de long et comporte trois étages. L’autre partie, réalisée par l’entreprise de construction Nübel-Bau GmbH, est située sur un terrain pentu et compte de 1 à 3 étages. Les murs et les dalles de cette partie du bâtiment – env. 87 m de long et 25 m de large – sont réalisés avec des éléments préfabriqués, les fondations et les poteaux avec le coffrage de voiles StarTec de MEVA.

Des hauteurs, des longueurs, des surfaces hors du commun
Les trois étages de la 1re partie ont 7 m de haut, le radier de fondation 2 m de haut. Les hauts poteaux, les sous-poutres situées à 7 m de haut y sont impressionnants. Pour la réalisation de ces éléments et des voiles aux extrémités arrondies, l’entreprise Eugen Sieber a fait appel au coffrage de voiles StarTec.

Des centaines de réemplois, aucun remplacement
La société Eugen Sieber utilise le coffrage StarTec depuis plus de 9 ans, principalement pour bétonner les fondations des bâtiments et bâtiments industriels. Les panneaux – grands et petits, larges et fins, soit env. 1000 m² en tout – ont chacun été utilisés entre 700 et 1000 fois. Et M. Eugen Sieber est fier de préciser que tous les panneaux sont encore opérationnels. Il en est de même pour la peau en polypropylène alkus, qui – malgré une sollicitation continuelle et sans grandes réparations – continue à fournir des parements de qualité. Les panneaux sont généralement nettoyés directement sur le chantier à l’aide d’un nettoyeur haute pression.

Mise en œuvre du coffrage industriel Mammut 350 
Les panneaux Mammut 350 de 3,50 x 2,50 m ont été utilisés pour coffrer les murs des cages d’ascenseur et d’escalier. En rehaussant seulement trois panneaux, il a été possible de réaliser des rotations de 7,50 m de large et de 7 m de haut. Le coffrage Mammut s’avéra ici doublement avantageux : les panneaux de grande dimension permettent d’économiser sur le temps de montage, la grande résistance du coffrage (100 kN/m²) permet de couler le béton jusqu’à 4 m de haut sans limiter la vitesse de bétonnage. La mise en œuvre du coffrage ci-dessus (voir photo) et du coffrage pour les parties non visibles des cages, ferraillage et bétonnage y compris, a été exécutée en seulement 4 jours. Le décoffrage, un jour après le bétonnage.

Préfabriqués et béton coulé en place
Pour réaliser les fondations de 1,20 m de haut et les imposants poteaux de l’autre partie du bâtiment, l’entreprise Nübel-Bau fait elle aussi appel à son propre coffrage StarTec. Il y a maintenant plus de 15 ans que l’entreprise Nübel-Bau a investi dans le coffrage StarTec et qu’elle est plus que satisfaite des résultats obtenus avec ce matériel.

« J’ai presque tout essayé, je garde les coffrages MEVA »
Heinz Sieber a vu naître et grandir l’industrie du coffrage. « Pour ne pas être à la traîne, j’ai naturellement testé les coffrages d’autres fabricants », ajoute-t-il. « Mais seul le coffrage MEVA m’a apporté entière satisfaction ; il est robuste, fiable, il n’y a vraiment rien à y redire. » Fondée en 1934 et forte aujourd'hui de 40 collaborateurs, l'entreprise de construction exerce son activité dans le domaine du bâtiment et des travaux publics, dans la construction résidentielle, industrielle et paysagère. Heinz Sieber connaît par cœur les tailles disponibles des panneaux StarTec. Il y a peu, notamment pour les besoins de ce chantier, le coffrage Mammut 350 est venu compléter son parc de matériel.