FAITS & DONNÉES

Le coffrage de dalles MevaDec mis en œuvre sur le chantier du "Taniguchi Building"de Novartis

Projet : Taniguchi Building de Novartis à Bâle

Entreprise de construction : Erne AG, 5080 Laufenburg/CH

Systèmes MEVA : Coffrage de dalles MevaDec (méthode à poutrelles primaires et panneaux), tour d'étaiement MEP

Suivi du chantier :  MEVA Schalungs-Systeme GmbH, Seon/CH

Building Taniguchi de Novartis à Bâle
 

Projet

MevaDec convainc par sa technique et son coût

Pour la construction du nouveau Building Novartis à Bâle, l'entreprise Erne AG fit établir plusieurs devis pour chiffrer le coût des dalles. Facile à mettre en œuvre, économiquement rentable, c'est le coffrage de dalles modulaire MevaDec qui été retenu par le chantier :

  • Combiné à la tour d'étaiement MEP, il facilita très largement le bétonnage des dalles – situées par endroits à 11 m de haut – l'entreprise de construction n'ayant pas besoin d'effectuer de calculs complémentaires.
  • Le coffrage MevaDec s'adapte facilement aux géométries changeantes : poutrelles et panneaux sont posés en continu suivant le tracé de l'ouvrage, le sens de pose étant modifiable à tout moment.
  • Peu de surfaces à rattraper, peu de compensations à fabriquer sur le chantier.
  • En raison du calendrier ultraserré du chantier, la gestion du matériel se devait d'être efficace. Grâce à la tête décoffrante, les dalles ont pu être décoffrées 3 jours après le bétonnage. Cela permit de libérer rapidement le matériel pour coffrer la dalle suivante, mais aussi de réduire considérablement le stock de matériel sur le chantier (près de 40 % de matériel).

Et pas d'interruption du chantier liée au remplacement des peaux coffrantes : la peau des coffrages MevaDec n'est pas en contreplaqué, mais en polypropylène. Et la peau en polypropylène alkus dure au moins aussi longtemps que le coffrage.