FAITS & DONNÉES

Réalisation en accéléré des piles du pont de l'échangeur autoroutier de Holmfield

Projet : Pont de l'échangeur autoroutier Holmfield dans le nord de l'Angleterre

Entreprise de construction : Joint venture RMG AMEC, Alfred McAlpine, Dragados, Kellog Brown & Root

Suivi de chantier : MEVA Schalungs-Systeme, Haiterbach

Systèmes MEVA : Coffrage de voiles Mammut, échafaudage grimpant KLK 230, tour d’échafaudage Space


 
 
1
2
3
4
 

Projet

Un coffrage modulable

Une réalisation en accéléré pour les piles du pont de l'échangeur de Holmfield dans le nord de l'Angleterre

L’autoroute A1 est une des artères principales entre l’Écosse et le sud de l’Angleterre. Elle relie par l’intermédiaire d’un grand nombre de voies rapides tous les pôles économiques voisins. Notamment les échangeurs sont arrivés à saturation du fait trafic individuel et marchand croissant. C’est la raison pour laquelle de nombreuses voies de délestage sont construites dans la région de Leeds qui engendrent à la fois un nouveau traçage de l’A1 et des échangeurs. Le « Holmfield Interchange », un échangeur posé sur des piliers extraordinaires, en fait partie.

La Joint Venture RMG – composée des sociétés AMEC, Alfred McAlpine, Dragados, Kellog Brown and Root – en charge du dossier, avait comme mission de créer des piliers de pont en béton apparent architectonique aux formes et structures extravagantes. 

En tout, 22 piliers entre 5 m et 17 m ont dû être érigés sans interruption du trafic dense. Mis à part les lignes, réalisées à l’aide de négatifs sur la peau coffrante, le challenge consistait à créer des piliers fermés en forme de Y s’évasant vers le haut à un rayon de 7 m. Les côtés de 1,25 m de large sont en demi-cercle.
Le coffrage idéal en demi-lune se fixait donc sur le côté et était réglable en hauteur en continu, reprenait les pressions nécessaires, répondait aux normes de sécurité et rendait un parement parfait à chaque endroit du pilier. Le choix s’est porté sur une solution que les ingénieurs MEVA avaient conçu à partir d’éléments standard Mammut et quelques constructions spéciales en acier avec une peau coffrante alkus courbée dans les deux sens.

Les sections standard des piliers, qui pouvaient atteindre des hauteurs de 11,50 m en fonction du tracé de la chaussée, étaient réalisées lors d’une première rotation. La seconde rotation comportait les têtes de piles complètes. Les hauteurs des piliers ont été modulées en utilisant une console grimpante KLK 230.

Une solution spécifique a dû être trouvée pour la stabilisation du coffrage des piliers du terre-plein central entre les chaussées. Un étaiement classique aurait forcément gêné la circulation ou entrainé une fermeture temporaire de l’autoroute. Ici aussi, MEVA a pu trouver la solution adéquate à partir d’éléments standard. Les efforts générés par le vent ont pu être descendus au sol par deux tours d’étaiement Space qui ont été érigés sur le terre-plein central.

Le chantier était très satisfait des systèmes utilisés et des parements béton réalisés.

La rapidité et facilité de montage des éléments de coffrage et d’étaiement, issus principalement de la gamme standard, ainsi que les incontournables accessoires de sécurité ont été jugés excellents. En somme, une opération parfaite qui permet au trafic de circuler de façon plus fluide à partir du printemps 2006.