FAITS & DONNÉES

Un coffrage Tunnel mobile pour la nouvelle LGV Nuremberg - Berlin

Bauherr: Deutsche Bahn AG

Bauunternehmen:
- Brandkopf- & Lohmeberg-Tunnel:
  Wayss&Freitag, Bilfinger Berger und Max Bögl
- Feuerfelsen- & Rennberg-Tunnel:
  Marti Tunnelbau AG und Marti Deutschland GmbH

MEVA System: Sonderkonstruktion - modularer Schalungswagen

Planung und Betreuung: MEVA Schalungs-Systeme GmbH, Niederlassung München

 
 
1
2
 

Projet

4 semaines et demie de gagnées

4 semaines et demie de gagnées

Un même coffrage pour plusieurs chantiers grâce au travail par tronçon

 Le tronçon de la nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse long de 230 km, et situé entre la Bavière du Nord et la ville de Halle (Land de Saxe-Anhalt), regroupe 25 tunnels en tout. Pour réaliser les têtes des tunnels du Brandkopf et du Lohmeberg, MEVA a conçu un coffrage Tunnel avec une struc- ture modulaire ; le coffrage peut ainsi être facilement adapté pour une autre utilisa- tion et les différents modules sont trans- portables par semi-remorque plateau d‘un tunnel à l‘autre.

Le coffrage Tunnel est constitué d‘une structure métallique composée de poutres principales supportant des poutrelles en acier destinées à la répartition transver- sale des charges. Le coffrage est élevé au niveau de la clé de voûte, des poutrelles d‘acier sont utilisées comme soutènement. Le coffrage intérieur et extérieur (coffragelatéral) est composé par des arcs de fer en U garnis de poutrelles bois et par la peau cof- frante. Le décoffrage de la paroi latérale du tunnel et le déplacement du coffrage vers la prochaine rotation sont faciles à réaliser,le coffrage Tunnel étant équipé de roulettes de translation et de vérins de réglage. Des étais équipés d‘absorbeurs de chocs ont été installés pour le bétonnage des coffrages double face.

Un gain de temps de 4 semaines ½

Grâce à l‘étude approfondie réalisée, le coffrage Tunnel a été conçu en éléments modulaires faciles à monter. Le coffrage a été modifié pour chaque entrée (modules pour les parois latérales et éléments prêts à poser pour les clés de voûte). Les modules mesurant au maximum 3 m de large et 12,60 m de long, il a été possible de les transporter par semi-remorque plateau d‘une entrée de tunnel à l‘autre.
Des économies de temps et d‘argent non négligeables. Une semaine ½ put ainsi être gagnée par entrée de tunnel, 4 semaines ½ en tout.


Il n‘a fallu que trois jours pour procéder aux modifications et à l‘assemblage du coffrage Tunnel. Trois à quatre blocs ont été réalisés par entrée de tunnel. Les abouts de voiles ont été réalisés en biais, un rebord béton y
a ensuite été posé en finition.

Deux autres entrées de tunnels à coffrer
Après avoir réalisé les entrées des tunnels du Brandkopf et du Lohmeberg, le coffrage Tunnel fut réutilisé en Bavière du Nord pour les chantiers des tunnels du Feuerfelsen et du Rennberg ; cela a été possible grâce à
la modularité et à la rapidité de montage et de démontage du système. Les modules du coffrage furent démontés et transportés vers le prochain chantier situé à 100 km à l‘aide d‘un semi-remorque plateau. Les prescriptions techniques des têtes de tunnel n‘étant pas les mêmes, le coffrage Tunnel a été modifié uniquement au niveau de la paroi du tunnel.


Une peau coffrante en polypropylène

 Après 7 mois d‘utilisation et la réalisation des deux premiers tunnels, la peau cof- frante bois était déjà bien usée. Elle a donc été remplacée par une peau en polypropy- lène alkus de 6 mm d‘épaisseur. Pour éco- nomiser du temps, elle a tout simplement été fixée sur l‘ancienne peau bois. Cette
épaisseur de peau alkus est très robuste et s‘adapte aisément à toutes les formes de coffrage.