FAITS & DONNÉES

Centre de police et de justice (PJZ), Zurich

Maître d’ouvrage : Direction des travaux publics du canton de Zurich

Entreprises de construction : Marti AG, Zurich, Anliker AG, Emmenbrücke

Systèmes MEVA : Coffrage de dalles MevaDec

Suivi du chantier : MEVA Schalungs-Systeme AG, Seon, Suisse

 
 
1
2
 

Projet

Le coffrage de dalles du centre de police et de justice de Zurich exige une étude détaillée

Un tout nouveau pôle de lutte contre la criminalité est en train de voir le jour sur le site de l’ancienne gare de marchandises. Le nouveau centre de police et de justice (PJZ) va permettre de réunir, sur un site unique, les services de la police cantonale, du parquet, de l’Office d’application des peines, du tribunal des mesures de contraintes, auparavant répartis sur 30 sites.

Avec des espaces bureaux, un hall de sport, un stand de tir au sous-sol, une prison, etc., l’usage varié du bâtiment se reflète également dans la structure du gros-oeuvre. «La plus grande difficulté était la complexité intrinsèque au projet. En raison de la multitude des espaces, il était plus difficile de définir un rythme que, par exemple, pour les bâtiments industriels où l’architecture est répétitive», explique Paul Bühler, chef de projet de la société Marti Groupe. Pour coffrer les importantes surfaces de planchers, 6200 m² de panneaux modulaires du coffrage de dalles MevaDec étaient en oeuvre sur le chantier. Les travaux étaient de plus supervisés simultanément par deux contremaîtres en chef.

Rapide et sûr
Pour réaliser les planchers des différents étages, l’usage des différents espaces et l’état d’avancement des travaux devaient être pris en compte. En plus de la complexité de l’architecture, il fallait aussi tenir compte de surcharges de chantier plus élevées et respecter les 28 jours prescrits pour l’étaiement de séchage. «Les plans devaient donc être très précis pour pouvoir garantir l’avancement rapide des travaux, et ce, en toute sécurité», explique Dirk Sieber, ingénieur méthodes MEVA.

Décoffrage anticipé après 7 jours
Lors de l’étude, le poids du béton frais a été pris en compte pour définir le dimensionnement du coffrage. 7 jours après le coulage, le béton avait atteint la résistance attendue et la dalle a pu être décoffrée par anticipation via la tête décoffrante MevaDec. En faisant descendre le coffrage de 19 cm, cette tête d’étai brevetée permet de récupérer les poutrelles et les panneaux pour les réemployer immédiatement. Les étais pouvaient ainsi rester en place et servir d’étaiement de séchage pendant la durée de séchage des différentes dalles.

Étaiement de séchage sur planchers successifs
Dans certaines zones, l’étaiement de séchage a dû être renforcé pour prévenir les déformations et les fissurations, qui peuvent survenir lorsque les dalles sont sollicitées prématurément. Selon l’âge et le dimensionnement de la résistance des planchers, le poids du béton frais devait être réparti sur les planchers successifs. «Les planchers des étages supérieurs sont en partie plus épais que ceux des étages inférieurs», explique Volker Götz, ingénieur MEVA. «Dans certaines zones, il a fallu ajouter des étais supplémentaires sous les dalles déjà coulées avant même de pouvoir procéder au coffrage de la dalle de l’étage suivant.»

«Des exceptions qui deviennent la règle»
D’autres particularités ont émané de la géométrie du bâtiment. «En raison de la diversité des contraintes, les exceptions sont ici plutôt la règle», ajoute Dirk Sieber. «Sur une portion de dalle par exemple, on était confronté à la fois à un angle obtus et à un débord de 5 cm. À d’autres endroits, en raison notamment de l’usage varié du bâtiment, on avait des sous-poutres avec des largeurs différentes.» Grâce à Meva- Dec, toutes ces particularités ont pu être maîtrisées à l’aide d’un seul système. Ce coffrage de dalles permet de combiner plusieurs méthodes de travail, ce qui permet de minimiser les compensations même si les angles sont nombreux. «La pose des compensations n’était pas particulièrement chronophage», constate Paul Bühler, le chef du projet. «C’est notamment le faible stock de matériel résultant du décoffrage anticipé qui nous a convaincus sur ce projet.»

 
  • Compétences & Références MEVA

    Compétences & Références MEVA

    Chantiers de référence : construction de logements et de bâtiments industriels, construction de grande hauteur, réalisations architecturales et ouvrages d'art

  • Un tunnel à la géométrie complexe

    Un tunnel à la géométrie complexe

    La STB 450 de MEVA offre de la flexibilité pour venir à bout d’un tracé étroit et pentu : Non loin de la commune de Gretzenbach, la voie ferroviaire se scinde en deux pour devenir une 2 x 2 voies. Au sud, les deux voies suivent une légère pente et mènent, en passant sous la route cantonale, au nouveau tunnel de l’Eppenberg.

  • Tour panoramique en forme de fleur au lac de Velence

    Tour panoramique en forme de fleur au lac de Velence

    Sur les bords du lac de Velence, au sud-ouest de Budapest, une tour panoramique de 20 m de haut en forme de fleur vient de voir le jour – une mission pour les coffrages de voiles StarTec et Radius

  • Coopération réussie: passes à poissons

    Coopération réussie: passes à poissons

    La première collaboration entre MEVA et l’entreprise autrichienne GLS s’inscrit sous le signe environnemental: deux nouvelles passes à poissons sur la Traun

Peau coffrante alkus
MEVA CADRE RIGIDE
... bien plus qu'un coffrage
  •  Langue

    Veuillez sélectionner un continent et un pays. Sélectionner une langue si nécessaire.

  •  Contact
  •  Recherche

  •  Newsletter

    Abonner notre newsletter mensuelle.