FAITS & DONNÉES

« Personne ne dispose d'un coffrage en acier aussi léger pour couler des poteaux circulaires »

Projet : Renforcement de poteaux existants et coulage de nouveaux poteaux pour bassin souterrain de rétention d'eaux pluviales, Berne, Suisse

Donneur d'ordre : La Ville de Berne

Entreprise de construction : Ramseier Bauunternehmung AG, Berne

Solution MEVA : Demi-coquille Circo sur chariot, déplaçable manuellement et coffrage spécial en bois pour la première rotation

Suivi du chantier : MEVA Schalungs-Systeme Seon (Suisse) et Haiterbach (Allemagne)

 
 
1
2
3
4
 

Projet

Résoudre les problèmes par la créativité

Bassin de rétention des eaux pluviales, Berne : Circo déplacé via chariot et sans grue pour plus de rapidité

Les travaux de réhabilitation d'un bassin de rétention souterrain d'eaux pluviales vieux de plus de 40 ans viennent de commencer à Berne : les poteaux de 60 x 60 cm doivent être renforcés pour donner jour à des colonnes de 1,10 m de diamètre. Explication : le niveau des eaux souterraines étant élevé, l'eau exerce une pression importante sur le radier. Les poteaux de 7 m de haut risquent ici de poinçonner le radier. Pour lutter contre la poussée hydrostatique du site, l’on va donc aussi augmenter la charge supportée par le couvercle du bassin, ce qui entraînera de fait une augmentation des descentes de charges au niveau des poteaux.

Un coffrage résistant, et léger de surcroît !
Pour le renforcement des poteaux, le chantier exigea un coffrage de poteaux circulaires ultrarésistant et sans grue, étant donné que les travaux se situent en dessous de la surface du sol. Le béton ne pouvant y être vibré, il faut ici faire appel à un béton autoplaçant. Inconvénient : ce type de béton développe une pression élevée sur le coffrage. Le coulage s'effectuant par le bas, le béton est en mouvement sur 7 m de haut, ce qui rend la vitesse de remplissage totalement incontrôlable. C'est pour ces raisons que seul un coffrage en acier avec une grande résistance à la pression du béton frais était ici envisageable.

Deuxième critère de sélection : le poids. Le coffrage doit pouvoir être déplacé manuellement. Pour éviter les risques de court-circuit en cas de remontées d'eau imprévues, la présence d'un treuil électrique, ou de tout autre appareil similaire, est interdite dans le bassin.

« Personne ne dispose d'un coffrage en acier aussi léger pour couler des poteaux circulaires », ajoute Remo Brunner, le directeur adjoint de l'entreprise Ramseier Bauunternehmung AG, à propos du choix du coffrage de poteaux circulaires Circo. Avec ses demi-coquilles, ce coffrage offre en outre une résistance à la pression du béton frais de 120 kN/m². Une solution originale a ici été imaginée pour déplacer le coffrage.

Un chariot comme solution...
Étant donné que les engins de levage électriques sont proscrits dans le bassin, Il est impossible de monter/démonter le coffrage pour le déplacer. C'est pour cela que le bureau d'études MEVA a développé un chariot en double exemplaire. Les demi-coquilles Circo sont fixées, superposées solidement sur chaque chariot. Lors du décoffrage, il suffit d'ouvrir les demicoquilles et de les reculer. Pour le coffrage, il suffit de les positionner à l'endroit voulu, de les ajuster et de les verrouiller. Et le tout à la seule force des muscles, ce qui vaut aussi pour le ripage des chariots : le poids des chariots (coffrage + chariot) a été étudié de sorte qu'ils puissent être déplacés à la main, malgré l'inclinaison du radier.

... deux en une !
Grâce aux étais et aux roues réglables, chaque chariot est en mesure de remplir une double fonction : lorsqu'ils reposent sur les roues, les chariots peuvent être déplacés. Lorsqu'ils reposent sur le sol, les chariots servent à stabiliser le coffrage et à la descente de charges.

« Chaque jour, un nouveau poteau. Avec seulement 2 ouvriers au lieu de 3 »
Remo Brunner et le chef de chantier Kay Boss sont très satisfaits de la solution proposée par MEVA, d'autant plus que tout se déroule pour le mieux et que le chantier tourne avec moins de personnel que prévu. Un seul coffrage spécial circulaire Circo a suffi au renforcement et à la consolidation des 14 piliers existants et à la création des deux nouveaux poteaux. L'idée du chariot s'est avérée payante à tout point de vue.

 
Peau coffrante alkus
MEVA CADRE RIGIDE
... bien plus qu'un coffrage
  •  Langue

    Veuillez sélectionner un continent et un pays. Sélectionner une langue si nécessaire.

  •  Contact
  •  Recherche

  •  Newsletter

    Abonner notre newsletter mensuelle.